Le Lexique du consomm’acteur

Cycle de vie, bilan carbone, DEEE, impact sociétal : la vie du consomm’acteur est pleine de termes pas toujours clair au milieu desquels il est bon de pouvoir se retrouver. La philosophie du mouvement Green Friday est de promouvoir des actions concrètes, mais aussi de sensibiliser en instruisant. C’est en éduquant chacun aux enjeux de la consommation que nous pourrons collectivement évoluer, alors suivez le guide, les acteurs du Green Friday vous expliquent tout pas à pas !

Bilan carbone : calcul des émissions de carbone d’une industrie, d’un produit ou d’une société, en vue de mesurer ou de comparer son impact sur l’effet de serre.

Cycle de vie : c’est l’ensemble des étapes de la vie d’un produit. L’étude du cycle de vie permet de mesurer l’intégralité de son impact écologique, depuis la conception jusqu’à la fin de vie.

Déchet Electriques et Electroniques (DEEE) : ensemble des déchets des appareils fonctionnant à l’électricité. Ils présentent souvent des caractéristiques particulières qui rend leur recyclage complexe et coûteux.

Développement durable : modèle de développement économique visant à répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à faire de même. Le développement durable comporte trois piliers : l’écologie, le social et l’économie.

Eco-conception : mode de conception d’un produit visant à respecter les contraintes du développement durable. L’éco-conception peut être menée sur l’ensemble des étapes du cycle de vie.

Economie circulaire : modèle d’organisation économique dans lequel les déchets sont vus comme des ressources à valoriser pour continuer à circuler dans l’économie.

Economie sociale et solidaire (ESS) : branche de l’économie dans laquelle les acteurs cherchent à conjuguer performances économiques avec équité sociale. La rentabilité y est un des indicateurs de performance, à côté de facteurs sociaux.

Externalité économique : impact positif ou négatif d’une activité économique sur la société et qui n’est pas prise en compte par le marché. C’est-à-dire qu’elle est effectuée sans contrepartie si elle est négative, ou sans compensation si elle est positive. Un des gros des enjeux de la question environnementale est d’intégrer les externalités, en taxant la dégradation de l’environnement et en récompensant sa préservation.

Gaz à Effet de Serre (GES) : ensemble des gaz responsables de l’effet de serre, qui est un des principaux facteurs du dérèglement climatique. L’augmentation actuelle de la concentration de ces gaz dans l’atmosphère est principalement due aux activités humaines.

Green IT : technologies de l’information « vertes ». Aujourd’hui, les technologies de l’information (internet, smartphone, ordinateurs, etc…) impactent fortement l’environnement et les hommes. Développer des Green IT est un moyen de réduire ces impacts.

Impact écologique : mesure servant à déterminer l’ensemble des impacts négatifs ou positifs d’une entité sur la planète. Plutôt que de se focaliser sur un aspect (émissions de CO2, pollution des sols, consommation d’eau…), l’impact écologique cherche à prendre en compte tous les facteurs ayant une influence sur l’environnement.

Réemploi : c’est l’opération par laquelle un objet peut être utilisé à nouveau pour son usage initial ou un autre. Concrètement, le réemploi c’est donner une seconde vie aux objets en les triant, les réparant et les réutilisant. Le recyclage lui consiste à utiliser la matière d’un objet pour produire de la matière secondaire par des processus industriels.

Responsabilité élargie du producteur : principe selon lequel les producteurs sont responsables de la gestion des déchets générés par leur activité. En France, certaines branches de producteurs sont organisées en filières pour gérer les déchets en accord avec ce principe.

Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) : prise en compte volontaire des impacts écologiques et sociaux de ses activités par une entreprise. De plus en plus d’entreprises développent des programmes RSE, visant à améliorer leur impact sur l’environnement et les hommes.

Upcycling : « surcyclage » en français, principe visant à récupérer des matériaux ou produits inutilisés pour produire des matériaux ou produits supérieurs.  L’idée est de valoriser « par le haut », donc de faire mieux que simplement recycler.